Artisans et commerçants boostent l’éco-citoyenneté

Economie verte / Collectivités

Et si commerçants et artisans devenaient un vecteur de communication sur les bonnes pratiques environnementales  ? C’est de ce parti pris qu’est née la Convention Eco-Défis. L’idée : valoriser l’engagement des commerçants et artisans en matière d’écologie et leur offrir ensuite les moyens de communiquer sur le sujet auprès de leurs clients. Un vrai cercle vertueux, puisque l’on touche ainsi un large public, ce qui donne un coup d’accélérateur à l'éco-citoyenneté !

 

Les différentes étapes des éco-défis

Première étape : la Chambre des Métiers et de l’Artisanat d’Aquitaine (CMARA) propose aux collectivités  de mettre en place les Eco-défis dans leur ville. Les artisans et commerçants qui le souhaitent peuvent ensuite s’inscrire pour relever ces défis. Après, entre autres, Bordeaux, Bayonne et l’agglomération de Périgueux, c’est Saint-Médard-en-Jalles qui a signé.

Ses commerçants et artisans ont six mois pour relever 3 des 20 Eco-défis. Ils sont inspectés par un conseiller de la CMARA qui fait le point avec eux sur leurs actions concrètes autour de sept grandes thématiques, dont l’énergie, les transports, le tri des déchets ou l’utilisation d’éco-produits. Ils bénéficient d’un accompagnement gratuit et personnalisé et, à l’issue des six mois, un jury attribue à ceux qui ont concrétisé leurs actions, le label « Eco-défis des commerçants et des artisans ». Les entreprises labellisées peuvent alors communiquer sur leur exemplarité auprès de leurs clients.

 

Plus d’informations sur http://artisans-gironde.fr/eco-defis-gironde/

Toutes les Idées à suivre

Commentaires