Fleurs de Cocagne valorise l'insertion professionnelle

Economie verte – Inclusion sociale

Île-de-France

Les opportunités professionnelles sont généralement peu gratifiantes pour les femmes en difficulté d’inclusion sociale. Fleurs de Cocagne, membre du Réseau Cocagne, fait justement le pari qu’une activité agricole qui les valorise et les responsabilise, a sur elles des vertus quasi thérapeutiques. Dans ses serres, à Avrainville, en région parisienne, l’association utilise la production de roses biologiques comme terreau d’insertion pour les femmes exclues de l’emploi. « Le résultat est visible et plaisant. Participer à une action complète et aboutie et qui finit par un résultat positif, c’est ça qui est restructurant chez les gens », explique Arnaud Chappedelaine, le chef de culture. Fleurs de Cocagne accueille une petite quinzaine de salariés en insertion professionnelle avec pour objectif que cette expérience leur serve de tremplin. Au cours de leur parcours, Sabrina Fellari, accompagnatrice socio-professionnelle, aide donc chaque salarié à lever ses éventuels freins à l’emploi. Fleurs de Cocagne est née en 2014 dans le giron des Jardins de Cocagne, la plus importante entreprise d’insertion professionnelle spécialisée dans le maraîchage bio. Son budget se compose de subventions publiques et d’aides versées par des fondations privées. Le soutien financier est important, mais, pour le directeur, François Bataillard, « la clé du succès de son entreprise, c’est  de parvenir à mettre en conjonction deux mondes antinomiques que sont l’entreprise et l’accompagnement social ».

 

 

Plus d’informations sur www.reseaucocagne.asso.fr 

Toutes les Idées à suivre

Commentaires