Le handicap, moteur de performance en entreprise

Management responsable  |  inclusion sociale

Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

Jean-Louis Ribes a fondé DSI il y a bientôt vingt ans. Il ne l’a jamais regretté. Pourtant, créer une entreprise du secteur adapté à cette époque n’était pas évident. « Nous avons surmonté les difficultés parce que nous étions portés par l’envie de nous mettre au service des personnes handicapées », dit-il. Aujourd’hui, DSI, entreprise du secteur adapté, va plus loin que la loi. Dans une entreprise adaptée, les salariés reconnus travailleurs handicapés doivent constituer 80% de l’effectif de production. Ici, ils sont 90% et 85%, sur l’ensemble de l’entreprise. Car l’objectif est que les personnes handicapées s’inscrivent durablement dans l’emploi et occupent aussi des postes d’encadrement. Tant et si bien que, chez DSI, le handicap a été gommé. « On parle de salarié ordinaire pour décrire ceux qui ne sont pas handicapés. Mais c’est vrai, comparés à eux, nous sommes vraiment très ordinaires », ajoute Valérie Cooper, qui assiste Jean-Louis Ribes depuis le début. DSI démontre que le handicap peut non seulement être dépassé, mais devenir un véritable moteur au service de l’inclusion sociale et de la performance de l’entreprise !

Plus d’informations sur www.dsi-ap.com

Toutes les Idées à suivre

Sur le même thème

Commentaires