NewWind : l’éolien arrive en ville !

économie verte

Île-de-France

NewWind vient de mettre en vente une des innovations pour une ville meilleure : l’arbre à vent. Un ensemble de trois troncs de neuf mètres de haut, sur lesquels sont fixées une cinquantaine d’aéroleafs. Chacune est indépendante et peut donc être changée sans interrompre la production d’électricité. Le fondateur de la société, Jérôme Michaud Larivière, est ainsi allé à l’inverse du modèle éolien classique en proposant une solution silencieuse et élégante. « Nos réponses de design cherchent à pacifier le consommateur avec son moyen de production et, si possible, lui ajouter une émotion en plus », explique-t-il. L’aéroleaf est une pale à axe vertical, équipée d’une turbine. Une mini-éolienne biomimétique. « Elle peut prendre le vent quelle que soit la direction de celui-ci, notamment quand on est dans des vents turbulents, ce qui est souvent le cas dans des milieux urbains, dans des milieux perturbés par des écoulements, comme peuvent l’être toutes les zones urbaines ou les zones proches du sol », ajoute Sylvain Perret, directeur technique chez NewWind. Mais cette technologie – produite à 98% en France - a un coût : il faut compter au moins 46 000 euros pour un arbre. Pour une production qui couvre 80% des besoins en électricité d’une maison de 125 mètres carrés, chauffage exclu. Une rentabilité parfois critiquée. Pourtant, NewWind croit dur comme fer en son innovation. Prochaine étape pour l’entreprise: le développement d’une feuille de toit, d’une branche et d’un buisson. Une gamme mieux adaptée aux particuliers. NewWind en est convaincu : le micro-éolien s’imposera ici, en ville, mais aussi à la campagne. Il a le vent en poupe !

Plus d’informations sur www.newwind.fr

Toutes les Idées à suivre

Sur le même thème

Commentaires