Des spécialistes vous accompagnent

Vous souhaitez entreprendre autrement... des professionnels expérimentés et reconnus répondent aux questions les plus fréquemment posées.

Posez votre question

Politique de communication responsable : quels avantages ?

Est-ce vraiment intéressant de mettre en place une politique de communication responsable dans l’entreprise ? Est-ce que cela ne coûte pas plus cher que cela ne rapporte ?

En 2015, la quasi-totalité des entreprises ont une politique RSE (responsabilité sociale/sociétale et environnementale) : elles savent que les attentes sont grandes en matière d'information, de transparence, de discours de preuves et qu’elles doivent « rendre des comptes », aussi bien en interne qu'auprès du grand public et de leurs parties prenantes (fournisseurs, partenaires, société civile…).

Que penserait-on d’une entreprise qui laisserait sa communication en dehors de ce périmètre ?

 

La communication responsable ne qualifie pas seulement celle qui traite des questions sociales et/ou environnementales. Elle doit être pensée de manière globale pour prendre en compte à la fois l'ensemble de ses impacts et être à l’écoute des avis de toutes les parties prenantes de l'entreprise, quel que soit le contenu, la forme ou les publics de cette communication.

 

La démarche RSE doit être rationnelle avec la création de process en interne, d’indicateurs: cela demande un certain investissement en termes de temps passé.

C'est pour minimiser ce temps passé que l'Union des annonceurs (UDA) accompagne ses membres dans la mise en œuvre de leur communication responsable, notamment par l'intermédiaire de la Charte d'engagements pour une communication responsable,

www.uda.fr/communication-responsable/charte-uda/   

 

Si cette démarche nécessite un certain investissement temps, les expériences montrent que la communication responsable crée de la valeur. 

  • De réelles économies souvent (de matières premières, de transports…) et des avantages concurrentiels sur le marché
  • un renforcement de l'image, de la réputation et de la confiance et une diminution des crises éventuelles et des attaques
  • la possibilité d'augmenter l'utilité sociale de l'entreprise,
  • une source d'innovation et de créativité…
  • Une plus grande fierté et ainsi mobilisation des employés autour de thèmes fédérateurs et porteurs de sens, qui peuvent également être un argument pour séduire de nouveaux talents

 

Comme toute démarche il ne s’agit pas de tout révolutionner d’un seul coup mais bien de mettre en place progressivement des outils, process qui vont conduire à une révision progressive de sa communication.

 

Certains exemples ci-dessous montrent que des actions RSE simples en matière de communication peuvent être mises en place sans que cela soit coûteux pour l’entreprise :

  • Recycler des bâches publicitaires pour la conception d’objets, des affiches en objets de relations publiques (sacs, carnets)
  • Migrer ses sites web sur des serveurs "green »
  • Diffuser systématiquement une charte d'éco-édition aux prestataires
  • Imprimer ses communications internes et externes sur du papier recyclé à plus de 70 %
  • Réaliser ses documentations publicitaires (Catalogues) en : diminuant  le grammage, réduisant la taille, en travaillant sur la conception graphique, en optimisant la diffusion.

D’autres mesures de communication responsable nécessiteront une démarche plus sur le long terme, comme par exemple :

  • Intégration des questions sociales et environnementales dans des appels d’offres et certaines clauses contractuelles.
  • Intégration de critères environnementaux sur toute la chaîne graphique : papiers écologiques, choix des prestataires pour gestion des déchets, procédés de gravure, encres végétales, limitation du pelliculage
  • Construire un référentiel au sein de l’entreprise qui permet aux différents intervenants sur la communication de définir le type d’actions plus responsables à mettre en place et le niveau atteint pour chaque opération.

Une communication plus responsable permet d’avoir une meilleure relation avec ses parties prenantes, de générer plus de préférence pour la marque et donc au final d’améliorer l’efficacité de l’entreprise.

 

Vous pouvez trouver sur le site, le guide "La communication responsable, sources de valeurs", publié avec le soutien de l'ADEME.

 

Posez votre question à nos spécialistes

Confidentialité*