Leur point de vue nous inspire

portrait de Cecile Colonna D'Istria

Bio

Fermer l'encart de biographie

Cecile Colonna d'Istria

Diplômée de Lettres et de l'Institut Français de Presse et titulaire d'un Master de communication d'entreprise, Cécile choisit de débuter sa carrière en tant que ....mère au foyer . Après 10 années de "family labor", à 33 ans, elle entre dans la vie dite "active", en rejoignant le Groupe MM, (devenu Tarsus group ) spécialisé dans l'édition de guides professionnels et l'organisation de salons professionnels. Elle y reste 15 ans. En Novembre 2007, pour réconcilier ses compétences et ses appétences, elle crée le salon PRODURABLE, qui fête ses 10 ans cette année.

Cecile Colonna d'Istria

Fondatrice et dirigeante Salon Produrable

La nouvelle entreprise est en train de naître !

RSE Innovation

Homo durabilis.

Il est activiste, hyper connecté, éclairé, et affiche sa singularité. Il remet en question les élites, les politiques, les grandes organisations, et les systèmes fermés. Il choisit le partage, la collaboration, mais aussi l’éthique et la solidarité. Il voyage low-cost, consomme mieux, privilégie l’usage à la possession, et toutes les formes de « bien être » plutôt que celles du « bien avoir ». Il veut préserver la biodiversité, les écosystèmes naturels et a modifié son échelle de valeurs. Un homme d’un nouveau genre est né.

Un homme nouveau dans un monde nouveau.

Un monde qui change face aux crises conjuguées (énergétiques, climatiques, financières, sociales, et économiques) et qui se trouve forcé d’innover. Ne voit-on pas de belles entreprises naître et se développer car elles ont su s’accorder aux nouveaux enjeux de notre siècle et aux attentes de ce nouveau consommateur (Innocent, Botanic, Pocheco, Ben & Jerry’s, Enercoop, Biocoop et tant d’autres… ) ?

De son côté, l’entreprise traditionnelle résiste … et tente de s’adapter. La transformation qu’elle aussi doit subir impérativement passe par les fourches caudines de la RSE et de toutes les nouvelles formes de progrès, quel que soit son secteur d’activité. Ce que nous appellerons un modèle d’économie de marché plus « sociétalement compatible ». A l’entreprise désormais, pour survivre au monde nouveau, de prendre en compte ses impacts environnements et sociaux, et à en rendre compte ! A l’entreprise d’avoir une approche globale de sa performance, en toute transparence, et de créer de la valeur partagée. A l’entreprise d’innover sur les champs environnementaux et sociétaux pour se distinguer et gagner des parts de marché. A l’entreprise de partager, dans le souci de l’intérêt général.

Oserons-nous dire qu’un nouveau modèle d’entreprise est né ?

Je le crois ! Et j’ai pu mesurer depuis dix ans maintenant, au travers du salon PRODURABLE, que ce qui n’était au départ qu’une bonne intention est devenu réalité, et que la raison économique semble enfin rejoindre la raison écologique et sociale. Les chiffres sont éloquents : avec près de 130 partenaires et plus de 5000 visiteurs à cette nouvelle édition, nous voyons bien la formidable appétence des entreprises pour les enjeux du Développement Durable. Le mouvement s’accélère, et c’est tant mieux. VIVE LA RSE !

Tous les points de vue

Sur le même thème

Commentaires