Des spécialistes vous accompagnent

Vous souhaitez entreprendre autrement... des professionnels expérimentés et reconnus répondent aux questions les plus fréquemment posées.

Posez votre question

Quelle méthodologie pour une Comptabilité Universelle® dans son entreprise ?

Comment mesurer sa création de valeur ?

La Comptabilité Universelle® est une comptabilité non financière qui complète la comptabilité classique : elle permet de prendre des décisions en considérant les aspects économiques, sociaux, sociétaux et environnementaux ; donc la Comptabilité Universelle® englobe la totalité de la RSE. La Comptabilité Universelle® part d’un constat simple : on ne compte pas toujours ce qui compte vraiment. En effet lors de la mise en place d’un projet, l’analyse des flux financiers ne permet pas de rendre compte de l’ensemble des impacts positifs du projet. La Comptabilité Universelle® permet de mesurer la valeur globale créée pour tous les acteurs sur un territoire.

Quels sont les avantages pour une entreprise ?

Une entreprise lance un grand nombre d’actions dans des domaines variés. Ces actions ont toutes des impacts positifs et négatifs, qui sont nombreux et variés. Les impacts positifs sont souvent ignorés car l’entreprise ne calcule pas l’ensemble des valeurs (sociales, sociétales et environnementales) créées grâce à ses actions.

Comment mettre en place la Comptabilité Universelle® ?

Les étapes pour mettre en place une démarche de Comptabilité Universelle® sont les suivantes :

1ère étape : Il faut définir les actions qui vont être étudiées. Quelles actions l’entreprise souhaite-t-elle valoriser ? Pour quelles actions l’entreprise souhaite-t-elle identifier l’ensemble des valeurs créées sur le territoire? Sur quelles actions l’entreprise souhaite-t-elle avoir un calcul du retour sur investissement territorial ? Exemple d’action : construction de logements pour des personnes retraitées. Les enjeux matériels (importants) sont définis pour chaque action ; car la Comptabilité Universelle® pousse à l’action.

2ème étape : Les acteurs de ces actions sont listés, les parties prenantes qui vont construire la démarche avec nous, pour action, sont identifiées. Ce qui est matériel selon chaque acteur (pour chaque partie prenante) est listé. Nous demandons pour chaque acteur : concernant cette action, qu’est ce qui est important pour vous ? Exemple d’acteurs (parties prenantes) : l’entreprise, les collectivités, les citoyens, l’État, les clients, les fournisseurs. Dans le cas de l’action de construction de logements pour des personnes retraitées, les enjeux matériels pour les acteurs ont été listés, par exemple :

• Créer du lien social

• Préserver l’autonomie

• Développer l’économie locale

3ème étape : Pour ces enjeux d’action, nous allons déterminer avec les parties prenantes quels sont les indicateurs pertinents. Exemple d’indicateurs pour la construction de logements pour des personnes retraitées :

• Social (les personnes) : préservation de l’autonomie, création de lien social

• Sociétal (la communauté) : dynamisation des activités locales, augmentation de la dotation de la commune

• Environnemental : économies de chauffage

4ème étape : Nous allons ensuite définir comment mesurer ces indicateurs (valeurs physiques). Puis les mesures vont être effectuées avec les méthodes les plus fiables (collecte fiabilisée, centralisation des données, piste d’audit…).

5ème étape : Les experts de la Comptabilité Universelle® vont transformer ces données physiques en chiffres monétaires et les agréger en comptes de résultat par parties prenantes. Tous les indicateurs sont ensuite regroupés dans un compte de résultat global qui permet de valoriser le résultat de l’action étudiée.

Les indicateurs valorisés sont classés ainsi :

- Valorisation de manière certaine (les sources sont fiables et traçables)

- Valorisation avec une estimation (les calculs de valorisation sont issus d’estimations robustes)

- Valorisation pour réflexion (les sources documentaires recueillies sont insuffisantes, cependant leur description est importante pour sensibiliser le lecteur aux différents aspects du sujet et ses développements dans le futur) L’entreprise peut ainsi mesurer la création de valeurs réalisée grâce à ses actions. Exemple de valorisation de l’indicateur dynamisation des activités locales : chiffre d’affaires supplémentaire généré localement et récurrent

6ème étape : Présentation de ces résultats à l’entreprise et à ses parties prenantes, pour discussion :

- Résultats par parties prenantes

- Résultat global

7ème étape : Utilisation des résultats de la Comptabilité Universelle® comme outil de pilotage et levier d’actions À l’issue de ce projet, l’entreprise dispose d’éléments chiffrés pour choisir et soutenir les actions ayant le plus d’impacts positifs (et compte tenu des impacts négatifs) et créant le plus de valeurs.

Pour plus d’information, consulter notre site internet : www.cabinetdesaintfront.fr

Posez votre question à nos spécialistes

Confidentialité*