Des spécialistes vous accompagnent

Vous souhaitez entreprendre autrement... des professionnels expérimentés et reconnus répondent aux questions les plus fréquemment posées.

Posez votre question

Quelles etapes pour créer son entreprise sociale ?

De plus en plus d’entrepreneurs veulent se lancer et donner vie à des projets d’utilité sociale pour changer le monde à leur échelle. Créer une entreprise sociale, c’est avant tout être guidé par une finalité : la recherche, avant la génération d’un profit financier, de l’impact que l’on aura pour la société et l’environnement. Pour passer de l’idée à l’action, il est important de se poser les bonnes questions et de structurer sa réflexion.

Préciser le besoin social auquel on souhaite répondre

Avant de se lancer, il est crucial de bien cerner la problématique sociale et/ou environnementale pour laquelle vous souhaitez apporter des réponses, en tenant compte du contexte territorial. C’est ce qui déterminera la pertinence de votre projet :

• Quel est le problème ? Pourquoi est-ce un problème ? Quelles sont les causes spécifiques de ce problème ? Quelles en sont les conséquences négatives ou le coût humain ? Qui est touché par ce problème ?

• Quels sont les principaux acteurs du territoire impliqués sur cette question ? Est-ce que ce besoin est reconnu par les acteurs du territoire ? Comment pourraient-ils contribuer au projet ?

•Quelle solution proposez-vous ? En quoi celle-ci permettra de résoudre le problème identifié ? Quel est l’impact escompté ?

Etablir le modèle économique

Si la finalité sociale est la raison d’être de l’entreprise sociale, cette dernière a besoin de s’appuyer sur un modèle économique viable pour se consolider et se développer. Le modèle économique d’une entreprise sociale peut être complexe. Il repose généralement sur la combinaison de différentes ressources (activités marchandes, aides publiques, philanthropie, bénévolat). Si celui-ci repose totalement ou partiellement sur la vente de bien ou de services, il est nécessaire de confirmer l’existence d’opportunités par une étude de marché. Lorsqu’il s’appuie sur des aides publiques ou issue de la philanthropie, il est important de savoir quels acteurs publics ou privés seraient intéressés par la problématique sociale ou environnementale que vous souhaitez adresser. Quel montant pourraient-ils engager ? Sur quelle durée ? Enfin, si le bénévolat est un rouage essentiel à la pérennité de l’action, il convient de se demander qui est prêt à s’engager et à quel niveau d’investissement. Il sera pertinent d’analyser également la structure des coûts. Celle-ci comprend principalement les charges liées à l’approvisionnement, la production, la distribution et la production du produit ou service. Votre projet nécessitera peut-être de forts investissements dès le départ (matériel, locaux, brevets, développement web, etc.) ou rencontrera des besoins élevés en fonds de roulement. De quels apports aurez-vous besoin ? Comment comptez-vous assurer la viabilité financière à terme de votre projet ? Il sera nécessaire de préparer un plan de financement. Enfin, lorsque l’on souhaite placer la finalité sociale au cœur de son projet, la manière dont on envisage d’utiliser les excédents a son importance. Cela peut se traduire par exemple par l’orientation partielle ou totale des bénéfices vers des réserves impartageables, la non distribution des dividendes ou encore la limitation de la rémunération des dirigeants.

Bâtir le mode d’organisation

Identifier les besoins puis créer de la valeur sociale nécessite très souvent l’implication de nombreuses parties prenantes, souvent issues d’un même territoire, de culture et d’intérêts divers. Impliquer ces différentes parties prenantes autour d’un projet socio-économique commun est un véritable enjeu. A vous de réfléchir au mode d’organisation que vous voulez mettre en place. La manière dont la décision sera prise. Qui souhaitez-vous impliquer ? Sans oublier votre place : quel rôle souhaitez-vous jouer ?

Définir la forme juridique de votre structure

Choisir la forme juridique est une étape essentielle de la création d’une structure. C’est lui permettre d’acquérir son identité et cela contribuera au bon développement du projet. Il est important de ne pas sauter les étapes et d’avoir bien réfléchi au préalable à son modèle économique et au mode d’organisation. C’est la recherche de l’adéquation projet – forme juridique qui guidera les choix. Cette forme pourra changer en fonction de l’évolution de votre projet.

« pour en savoir plus http://www.avise.org/entreprendre/creer-sa-structure

Posez votre question à nos spécialistes

Confidentialité*